Systèmes d’isolation thermique par l’extérieur (ITE), finition céramique

Le cadre normatif qui régit la qualité de la construction des édifices dans la partie portant sur l’isolation de l’extérieur exige une plus grande isolation thermique et acoustique ainsi qu’une plus grande protection face à l’humidité et au feu.

Ce type de système de construction offre une isolation intégrale de toute l’enveloppe de l’édifice, en supprimant tous les ponts thermiques qui pourraient se produire.

Analyse Préalable

Les demandes de la construction civile et résidentielle sont de plus en plus exigeantes quant aux niveaux de confort et d’économie énergétique.

Toutes ces questions, qui ont été soulevées par le Code technique de la construction (Código Técnico de la Edificación – CTE), obtiennent des réponses par la demande et l’utilisation croissantes de ce système de construction, car :

  • Il permet une isolation permanente, en évitant les ponts thermiques.
  • Il réduit jusqu’à 60 % la consommation en matière de climatisation.
  • Il diminue les condensations produites à l’intérieur de l’édifice.
  • Il facilite la réhabilitation de l’édifice, car les travaux se font de l’extérieur.

Considérations Techniques

PRÉPARATION DU SUPPORT

Nouvelle construction :

Les supports doivent avoir une surface plane (béton ou mortier d’enduit) et une résistance suffisante pour supporter des revêtements lourds.

Dans le cas d’un mortier d’enduit ou de béton, vérifiez la propreté et la consistance de la surface.

Les supports doivent être absorbants, consistants et exempts de poussière ou d’agents de démoulage.

Travaux de réhabilitation :

Les supports doivent être vérifiés, les zones qui ne présentent pas de bonnes conditions doivent être retirées et réparées plus tard.

Ils doivent aussi être éliminés tous les débris et la contamination des surfaces existantes, qui peuvent être des dépôts de saleté ou de la prolifération de micro-organismes (champignons ou moisissures), par application d’un agent désinfectant (eau de Javel) et lavage subséquent avec de l’eau propre pression (qui sera nécessaire pour assurer l’élimination de la saleté et des résidus de produits de nettoyage).

Stands béton détérioré doit être réparé dans un mortier de réparation (GECOL Reparatec R2 ou GECOL Reparatec R4, en fonction de l’épaisseur et de l’étendue de la réparation), y compris le traitement de renforts, le cas échéant, avec l’apprêt anti-rouille passivant GECOL Pasivador.

APPLICATION DU SYSTÈME

  • Démarrage du système :

Le système GECOL TERM (SATE / ETICS) CERAMIC doit être limité dans tout son contour inférieur par un profil de départ GECOL Perfil de arranque d’épaisseur adapté aux plaques isolantes.

Ce profil remplit une double fonction, d’une part sert de niveau de référence pour le début de l’ensemble du système (assurant son horizontalité et de l’appui de la première rangée de plaques) et d’autre part, sert de celle-ci une protection contre la pénétration inférieure d’humidité et d’agents externes.

Le profil de départ doit être placé à au moins 15-20 cm du sol, de sorte que le système d’isolation n’entre pas en contact direct avec la surface.

Ce profil doit être placé en position horizontale, en utilisant pour la fixation et le nivellement GECOL Kit Conectores + Niveladores + Tornillos (Connecteurs + niveleurs + vis), avec une distance de fixation inférieure à 30 cm entre eux, et en plaçant une fixation inférieure à 5 cm aux extrémités. Dans les joints entre les profils il doit y avoir un espace de 2 – 3 mm pour permettre son expansion.

La zone où le profilé de base est placé doit être trouvée parfaitement régularisée et imperméabilisées avec GECOL Imper-F ou GECOL Imper-G, empêchant ainsi la pénétration d’empêcher l’humidité montante, à travers le système de construction.

Assemblage de plaques isolantes :

Les plaques isolantes doivent être montées de bas en haut, en supportant chaque rangée de plaques sur la précédente, sauf la première qui repose sur le profil de départ.

Ils seront collés au support avec le mortier-colle de haute déformabilité GECOL

Terme appliqué à l’arrière des plaques :

Étendre et peigner avec une truelle dentelée l’adhésif sur le panneau isolant. Avec ce type d’application, une répartition homogène de l’adhésif est obtenue dans toute la plaque.

Retirer la bande la plus proche du périmètre de la plaque (environ 2 cm) et effectuer la technique de double collage en cas de supports irréguliers.

Vérifier à tout moment la solidification parfaite des plaques isolantes, ainsi que le mouillage de l’adhésif.

Les plaques sont placées de bas en haut en alternant leurs joints verticaux.

Le réglage des plaques est réalisé en appuyant avec une planche ou un carré ; Avec la règle, la planimétrie de la même est contrôlée en permanence.

Les plaques dans les coins des trous doivent être placées de manière à éviter d’aligner les bords de la plaque avec le plan horizontal ou vertical du trou, en faisant les bords en plaçant une plaque coupée en forme de “L” enveloppant toute la chanson.

Ce détail aidera à réduire la tendance à la formation de fissures dans ce point singulier.

Après le temps de prise de l’adhésif, les parties saillantes sont coupées et poncées.

Note importante : la mise en place de plaques isolantes est l’un des aspects les plus importants, en gardant particulièrement à l’esprit la planimétrie de celles-ci, car sinon les résultats seront des défauts globaux de planimétrie dans la façade, ce qui entraînera des difficultés dans l’application du revêtement céramique.

Fixation de plaques isolantes :

L’ancrage mécanique avec boulon d’ancrage GECOL Taco de anclaje plus / A, à raison de 8 unités par m2, est augmenté en fonction de l’élévation et de l’exposition au vent, en particulier sur le bord du bâtiment.

Les goupilles d’ancrage doivent être adaptées au type de support et à l’épaisseur du matériau isolant.

La tête circulaire des broches doit être pressée de manière à affleurer la surface de la plaque isolante, de manière à ne pas avoir de saillies dans le plan de la plaque.

Les petites cavités résultant des fentes doivent ensuite être remplies de mortier de régularisation GECOL Term, dans une opération préalable au revêtement des plaques.

  • Renforcement des jambages, des linteaux et des coins de trous :

Le système d’isolation thermique doit envelopper les jambages et les linteaux des fenêtres et des portes afin de minimiser les ponts thermiques.

Le haut du système avec le cadre sera fait avec GECOL Elastic-MS, lorsque le revêtement en céramique est placé.

Avant d’appliquer la première couche de mortier, les angles doivent être renforcés à l’aide de bandes de meaielle à 45º d’environ 20 x 40 cm placées sur les plaques isolantes à l’aide du mortier-colle GECOL Term.

  • Revêtement de plaques isolantes :

Le revêtement des plaques isolant es sera réalisé avec l’application de couches successives de

GECOL Terme et maille de fibre de verre GECOL Malla-160 :

Première couche GECOL Term :

Appliquer uniformément avec une truelle dentelée (nº 8 – 10).

Placer le GECOL Malla-160 de manière à ce qu’il soit complètement noyé et texturé avec le mortier colle GECOL Term.

Dans les réunions, le maillage doit se chevaucher de 10 cm, évitant tout sacs de moment, les rides et les ondulations.

Deuxième couche GECOL Term :

L’intégration d’une seconde truelle (n° 8-10), lorsque la première couche est durcie après application de l’ensemble des angles de renfort de la grille, ainsi que tous les éléments constructifs.

Placez la deuxième couche de mailles GECOL Malla-160 en suivant les mêmes paramètres qui dans la première opération.

Ancre avec boulon d’ancrage GECOL Taco de anclaje plus / A ; à raison de 1 spike / m2 et pénétrant avec elle 1 mm dans la dernière couche de mortier, 24 – 48 heures après l’application. (Il est recommandé de ne pas laisser durcir le mortier pour l’apparition de fissures éventuelles dans l’opération).

Troisième couche GECOL Term :

Couvrir le treillis et les pointes placées en laissant une surface appropriée, rugueuse et plate, pour recevoir le revêtement en céramique.

  • Revêtement de finition en céramique :

Pour l’application du revêtement céramique, la surface d’appui doit avoir passé au minimum 7 jours après son application, en étant consistante, plate et sèche.

Le revêtement avec la pièce en céramique sera réalisé par la technique du double collage, c’est-à-dire en appliquant du mortier colle à la fois sur la céramique et sur le support, garantissant à tout moment un parfait contact avec celle-ci.

Le système GECOL TERM (SATE/ETICS) CERAMIC est valable pour le placement de céramiques n’excédant pas 2400 cm2 et moins de 25 kg / m2.

Il est également valable pour l’installation de revêtements céramiques minces / minces (3 mm) d’une surface maximale de 10.000 cm2.

Les adhésifs à utiliser sont :

  • Adhésif déformable (type S1) GECOL Flexible premium pour les formats inférieurs à 375 cm2.
  • Adhésif bicomposant, haute déformabilité (type S2) GECOL Super flexible / GECOL Superflex pour les autres formats.

Il est recommandé dans tous les cas une solidification parfaite de la pièce en céramique, jusqu’à disparition des rainures de la truelle dentelée.

Joints de montage entre pièces céramiques de 5 mm minimum, scellés au mortier l’injection de la plaque GECOL Premium et l’application ultérieure de GECOL Hydrofuge.

Dans le cas où « ruissellement » apparaissent après un certain temps (2-3 semaines) en raison de carbonatation, ils doivent être nettoyés avec GECOL Desincrustante (à une dilution de 1: 6) et rinçage à l’abondance de façade de l’eau. Il sera laissé sécher complètement, et ensuite GECOL Hidrófugo sera appliqué dans tous les joints de la façade.

Fournir des joints de séparation élastiques le long de la façade, qui configurent les panneaux pas plus de 4 mètres horizontalement et 3 mètres verticalement, en les remplissant avec un mastic élastique imperméable à l’eau GECOL Elastic-MS.

Les finitions supérieures de la façade doivent être faites avec des gouttières ou des gouttières avec pente vers le côté de la paroi, de manière à empêcher l’eau de pluie de s’écouler sur la surface du revêtement, entraînant et déposant sur celle-ci la saleté accumulée à la surface des éléments de protection.

Produits Recommandés

Imperméabilisation

Couche fine de 2 à 5 mm

Couche épaisse 10 mm

Mortier adhésif

Adhésifs

Haute déformabilité

Mortiers pour jointoiement

De 0 à 20 mm à prise rapide

Mastic flexible

Élastomère

Additifs

Nettoyant acide

Imperméabilisant

Avertissements: Les renseignements fournis dans cette Solution de construction ont été obtenus à partir des processus habituels de mise en œuvre. Cela dit, nous recommandons pour toute situation particulière de consulter notre service technique. info@gecol.com



Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer nos services et vous montrer la publicité en relation avec vos préférences grâce à l’analyse de vos habitudes de navigation. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Vous pourrez obtenir plus d’informations ou apprendre comment changer la configuration dans notre section Politique des cookies. Plus d'informations

Les paramètres de cookies de ce site sont configurés pour "autoriser les cookies" et vous offrir ainsi la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site Web sans modifier vos paramètres de cookies ou en cliquant sur "Accepter", vous donnerez votre consentement.

Fermer