Superposition d’un carrelage céramique sur un autre de vieux carreaux

Il n’est pas toujours nécessaire de poser des carreaux céramiques sur des supports classiques (p. ex. mortier de ciment).

Il arrive parfois que, dans certains travaux de rénovation, on doive superposer de la céramique sur un autre support déjà existant et de nature similaire.

Cela est plus commode et plus propre ; on ne produit pas de gravats et cela permet aussi de faire le travail plus rapidement, car on évitera le temps consacré à casser l’ancien revêtement.

Analyse Préalable

Habituellement ces anciens revêtements d’intérieur sont normalement sales (graisses déposées à la surface et dans les joints). Ce sont des supports sans aucune porosité (normalement émaillés) et ils se trouvent dans des endroits présentant une certaine humidité relative (salles de bains, cuisines, etc.) ; pour toutes ces raisons, on aura besoin d’une colle :

  • Déformable, avec une adaptation parfaite entre le support émaillé et la nouvelle pièce céramique.
  • Résistante à l’humidité relative et aux condensations.

Considérations Techniques

Le premier aspect à tenir compte est l’état du support sur lequel sera posé le carrelage :

  • On doit vérifier la stabilité du revêtement de plancher existant, qui doit être résistant, propre, sec et parfaitement fixé.

On doit s’assurer que l’ancien revêtement de plancher est bien collé.

En cas contraire, on éliminera les carreaux mal fixés et on remplira les vides avec un mortier spécifique comme GECOL Sec Silíceo et on laissera sécher durant 12 à 24 heures.

On nettoiera la surface pour éliminer tous les résidus (cires, graisses, etc.) et on laissera sécher complètement.

  • On doit ouvrir les pores grâce à un lavage avec GECOL Desincrustante, dilué dans l’eau dans une proportion de 1:3, et puis on rincera avec de l’eau propre.
  • Pour obtenir une bonne humidification du carreau céramique, nous recommandons la technique du double encollage, c’est-à-dire l’application de la colle avec une truelle dentée tant sur le support que sur le revers du carreau céramique.

 

Un autre facteur dont on doit tenir compte est le profil des joints ; ceux-ci doivent présenter les caractéristiques suivantes :

  • Joints entre carreaux d’au moins 3 mm.
  • Joints au niveau des coins, des changements de plan, de hauteur ou de matériel.
  • Joints de dilatation, entre baies de porte et vides structuraux que présente le bâtiment.

Tous les joints de dilatation doivent être remplis avec des mastics élastiques du genre GECOL Elastic-MS.

L’application du mortier de joints devra se faire au moins 48 heures après la pose du carrelage.

La mise en service se fera après 48 heures de la pose du joint.

Produits Recommandés

Adhésifs

À prise ultra rapide

Mortiers de jointoiements

De 0 à 20 mm à prise rapide

Hasta 6 mm

De 3 à 15 mm

Mastic flexible

Élastomère

Mortiers

Additif

Nettoyant acide

Avertissements: Les renseignements fournis dans cette Solution de construction ont été obtenus à partir des processus habituels de mise en œuvre. Cela dit, nous recommandons pour toute situation particulière de consulter notre service technique. info@gecol.com



Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer nos services et vous montrer la publicité en relation avec vos préférences grâce à l’analyse de vos habitudes de navigation. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Vous pourrez obtenir plus d’informations ou apprendre comment changer la configuration dans notre section Politique des cookies. Plus d'informations

Les paramètres de cookies de ce site sont configurés pour "autoriser les cookies" et vous offrir ainsi la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site Web sans modifier vos paramètres de cookies ou en cliquant sur "Accepter", vous donnerez votre consentement.

Fermer