Rénovation de façades

Avec le temps, les revêtements se détériorent et perdent leurs propriétés et leurs caractéristiques initiales ; en conséquence, ils ne réalisent plus les fonctions qu’ils devaient accomplir.

Lorsque cela se produit, il faut réparer la façade : on préparera d’abord le support et puis on appliquera un nouveau produit.

Analyse Préalable

La première étape, lorsque l’on doit rénover une façade, est de voir quelles sont les caractéristiques que doit avoir celle-ci et, en fonction de cela (isolation thermique, isolation acoustique, protection face à l’humidité, etc.), on choisira le revêtement qui convient.

Un autre facteur important dont on doit tenir compte est la nature et l’état du support sur lequel on posera le revêtement.

De plus, il faut aussi évaluer tous les aspects, même indirects, comme la réglementation municipale, la production et cueillette de gravats, la possibilité d’utiliser des échafaudages, la diminution de l’espace utile, etc.

Considérations Techniques

Après avoir choisi le nouveau revêtement, on éliminera l’ancien et on assainira la surface. On devra donc préparer le support de façon adéquate et, pour ce faire, on procédera comme suit :

  • On videra les joints entre les revêtements céramiques jusqu’à une profondeur de 2 à 5 cm.
  • On remplacera les pierres et les briques détériorées.
  • On nettoiera le support avec une brosse en métal, en éliminant par la suite les restes de poussière et les petits morceaux de matériel avec de l’eau à pression.
  • On remplira les joints avec du mortier spécifiques selon le type de support de les gammes GECOL Sec silíceo ou le GECOL Revoco.
  • On armera le mortier là où le support est peu résistant avec une maille de fibre de verre et des clous à tête plate.
  • Si le support est en pierre de faible porosité, on remplira les joints avec les mortiers gâchés avec du GECOL Látex (2 litres x sac de 25 kg de mortier de revêtement).

Après avoir assaini et consolidé le support, on appliquera le revêtement.

  • Avant d’appliquer les couches finales, on doit laisser prendre le jointoiement durant quelques jours pour que les rétractions pertinentes se produisent.
  • Après avoir soumis le support à ce traitement, il ne faut pas oublier les précautions à prendre dans la réalisation de la façade de nouvelle construction.

Par conséquent, il faut respecter les joints de dilatation tout comme faire un bon traitement des points singuliers (coins et cadres de porte et de fenêtre, points d’union des différents matériaux, etc.).

  • Si la finition choisie est une peinture plastique comme GECOL Cril ou GECOL Revestcril, le mortier qui servira de base devra être totalement sec.

Produits Recommandés

Revêtements minéraux

Semiallégé

Finition pierre

Base ciment et chaux

Base chaux aérienne

Base chaux hydraulique

Enduit fin

Enduit fin chaux aérienne

Enduit fin chaux hydraulique

Revêtements plastiques

Peinture

Revêtement acrylique

Mortiers

Base conglomérant hydraulique

Base chaux aérienne

Base chaux hydraulique

Additif

Liant polymère

Avertissements: Les renseignements fournis dans cette Solution de construction ont été obtenus à partir des processus habituels de mise en œuvre. Cela dit, nous recommandons pour toute situation particulière de consulter notre service technique. info@gecol.com



Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer nos services et vous montrer la publicité en relation avec vos préférences grâce à l’analyse de vos habitudes de navigation. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Vous pourrez obtenir plus d’informations ou apprendre comment changer la configuration dans notre section Politique des cookies. Plus d'informations

Les paramètres de cookies de ce site sont configurés pour "autoriser les cookies" et vous offrir ainsi la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site Web sans modifier vos paramètres de cookies ou en cliquant sur "Accepter", vous donnerez votre consentement.

Fermer